Le jour où j’ai décidé de prendre sur moi.

J’avais ce besoin d’écrire un article un peu particulier aujourd’hui, parce que ces derniers mois ont été synonyme de changement pour moi et ça m’a apporté pas mal de bonnes choses ! Et vu que j’ai décidé que l’année 2017 serait une année positive, je veux vous partager mon expérience qui pourra peut être aider certains ou peut être même que vous vous retrouverez là dedans…

Les mois de septembre-octobre-novembre ont été un vrai désastre ! J’étais complètement perdue, je m’étais enfermée dans une spirale infernale des prises de têtes à répétitions, toujours a demander aux autres quoi faire, je m’écoutais beaucoup et je n’avançais pas… Il était donc impossible pour moi de continuer dans cette lancée. Suite à un évènement, je me suis retrouvée face à moi-même et j’ai du affronter la réalité. Il fallait que j’avance et que je prenne sur moi. Arrêter de se lamenter sur son sort, se bouger et faire des choses. Prendre soin de moi. En novembre, j’ai trouvé un job ! Première étape, il faut bien commencer quelque part. J’étais contente, mais c’était aussi une épreuve supplémentaire pour ma part : devoir conduire tous les jours pour aller au travail. Chose banale pour des millions de personnes chaque jour, mais pour moi c’était déjà une angoisse insurmontable. Après un grave accident de voiture il y a quelques années, je me débrouillais toujours pour conduire le moins possible, pour ne pas dire jamais. Mais, chaque jour, je me persuadée que j’étais capable, je prenais sur moi et petit à petit j’ai réussi. Oui, j’ai REUSSI. Ça parait ridicule certes, mais pour moi c’est un progrès énorme. Je paniquais de faire 2km en voiture, maintenant j’arrive même à conduire la nuit ! (bon j’avoue ça me vaut quelques crises de stresse, mais se dire qu’on est CAPABLE change la donne.)

Ce n’est pas un mythe. Se dire qu’on est capable de faire quelque chose, et penser positif permet réellement d’avancer. Même si on a pas confiance en soi, il faut oser et y aller. Au pire il se passera quoi ? Je me dis toujours ça avant de me lancer. J’ai peur de tomber dans les pommes en public par exemple. Au pire il se passera quoi ? Quelqu’un me viendra en aide, on va pas me laisser mourir sur place (du moins j’espère haha). Il est aussi important de prendre soin de soi, physiquement et mentalement. C’est super important, vouloir rendre quelqu’un heureux c’est bien, mais il ne faut pas oublier de penser à soi avant tout. Honnêtement, je pense que ça faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi bien. J’ai lâché prise, et depuis je suis capable de faire bien plus que je ne le pensais, et surtout je me sens libre !

Etre bien entourée aussi, c’est important. Notamment en amitié. Etre entourée de personnes positives, qui te conseillent (sans vouloir te dicter ta vie), qui te soutiennent dans tout ce que tu entreprends et qui sont vraiment heureuses (et non envieuses) quand tu réussis quelques choses.

Pour résumer un peu tout ça, se dire tous les jours qu’on est capable + que tout est possible si on le veut vraiment + qu’on est entouré par les bonnes personnes = recette parfaite pour avancer. Il y aura toujours des personnes pour nous empêcher d’évoluer, mais au final on s’en fou un peu non ? (Oui je suis en mode positive attitude x1000 et j’ai envie de vous le faire partager haha) Je me dis qu’aujourd’hui j’ai quasiment tout pour être heureuse, et qu’en continuant comme ça je serais bientôt pleinement épanouie ! Et vous c’est quoi votre façon à vous d’être positif, de réussir à avancer ou de se donner les moyens de réussir ?

Je vous embrasse et j’espère que cette année 2017 vous réserve de belles surprises ♡

Justeen

Publicités

4 commentaires sur « Le jour où j’ai décidé de prendre sur moi. »

  1. Oh ma belle ! Je suis si contente et heureuse pour toi. Je sais à quel point conduire était et est difficile pour toi. Tu ne peux qu’être fière du chemin parcouru. Bravo mon chaaat ❤

    J'aime

  2. Ton article me parle beaucoup je me reconnais aussi en toi, je cherche un boulot, crises d’angoisse suite à mon précédent job, cercle vicieux où tu n’es pas motivée envie de voir personne, de ne faire que des activités en solo.. alors que ce n’est pas ma nature.. qqn t’aide dans cette démarche du positivisme ? Tu en parles à un pro de santé ? Merci bisous

    J'aime

  3. Coucou
    Déjà félicitations d’avoir affronté ta peur de conduire meme si moi meme je n’ai pas le permis je comprend la peur que tu peux avoir et bravo pour ton boulot le travail c’est important je pense pour trouver un équilibre.. j’avoue que trouver des amitiés sincères et non basé sur DE la jalousie cest pas facile et comme toi en CE moment Jai la chance de vivre Ca 🙂 ma manière d’être heureuse j’avoue pas vraiment en avoir j’essaye de rester assez positive et DE tirer le meilleur des situations :))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s